Langue :
Se connecter  |  

Avantages

Les avantages du Leasing sont multiples en particulier pour l’optimisation fiscale des entreprises :

 

  • Il permet un financement à 100 % du montant de l'investissement et n'exige, par conséquent, aucun apport (sous réserve du premier loyer payable d'avance). En cela, il se distingue des financements bancaires traditionnels qui sont le plus souvent limités à 70 % du prix HT du bien financé.

 

  • Les loyers de crédit-bail font partie en totalité des charges déductibles pour l'entreprise. L'avantage fiscal est d'autant plus important que la durée du remboursement est rapide, choix qui s'avère doublement intéressant pour les matériels dont l'obsolescence est rapide (informatique, bureautique, etc.).

 

  • Ce type de financement permet d'éviter un décalage important de TVA. C’est là un avantage significatif car lorsque la TVA payée sur les achats (notamment achats d'immobilisations) est supérieure à la TVA collectée sur les ventes, cela entraîne des difficultés de trésorerie parfois sévères pour l'entreprise.

 

  • Le financement de machines importantes (coût élevé) peut être plus facile à obtenir par crédit-bail pour une entreprise quand le fournisseur, pour vendre, accepte de signer un "engagement de reprise du matériel" en cas de défaillance de l'entreprise locataire. Cette clause représente une garantie supplémentaire pour la société de crédit-bail, le fournisseur récupérant le matériel et payant tout ou partie des loyers restant dus.

 

  • En fonction de la qualité du dossier, le mode de détermination des loyers peut être éventuellement assoupli pour mieux répondre aux besoins de l'entreprise utilisatrice.

 

  • Enfin, ni les biens financés en crédit-bail, ni les ressources de financement obtenues sous forme de crédit-bail ne figurent au bilan de l'entreprise ; ce qui a notamment comme avantage de "limiter" l'endettement apparent de l'entreprise (mais les loyers de crédit-bail figurent sur une ligne spéciale au compte de résultat, l'encours des contrats de crédit-bail est indiqué dans les annexes comptables, et les contrats de crédit-bail sont publiés au greffe du tribunal de commerce).